André-Jacques Auberton-Hervé

André-Jacques Auberton-Hervé

Ses projets pour la protection de l'environnement

La création de fermes photovoltaïques dans de nombreux pays fait partie des projets soutenus par André-Jacques Auberton-Hervé (Visitez le site Andre-jacques-auberton-herve sur André-Jacques Auberton-Hervé) Il met désormais son expertise au service du CEA (Commissariat à l'énergie atomique), où il occupe le poste de conseiller auprès de l’administrateur. La France est un chef de file dans le secteur du développement durable. Elle l'a par exemple démontré avec l'organisation de la Conférence climat. L'entreprise d'André-Jacques Auberton-Hervé s'est positionnée en chef de file pour faire face au défi climatique.

Les énergies propres sont un domaine dans lequel Soitec a également innové. Grâce à son sens de l'innovation, André-Jacques Auberton-Hervé a reçu, notamment, le Prix de l’Audace Créatrice et un SEMI Awards. André-Jacques Auberton-Hervé est aujourd’hui encore l’une des principales voix du secteur de l’innovation dans l'Hexagone.

André-Jacques Auberton-Hervé présente les qualités d’un excellent meneur d'hommes : capacité d’innovation et excellente vision du marché. En 1992, il fonde, en compagnie de Jean-Michel Lamure, la start-up Soitec. Grâce à sa maîtrise du développement industriel, l’effectif de la start-up créée par André-Jacques Auberton-Hervé passe de deux à presque mille personnes en l’espace de dix années. Dans les clients de la start-up, on retrouve des noms prestigieux.

Curiosité et amitié résument sa vision du monde

Pour que l’Europe soit en capacité de poursuivre sa modernisation, il prône l’union. Ses nombreux rôles sur les plans national et international donnent la possibilité à André-Jacques Auberton-Hervé de partager ses idéaux avec le plus grand nombre. Il contribue au groupe de travail européen sur les technologies clés génériques (KET). André-Jacques Auberton-Hervé est bien sûr satisfait des centaines de millions débloquées par l'UE pour le secteur de la microélectronique.

A l’école, André-Jacques Auberton-Hervé préfère tout particulièrement les matières techniques et l'algèbre. Très tôt, il croit en l’importance du progrès. Il entame ses études supérieures à l’Ecole centrale de Lyon. Agé d'à peine 23 ans, André-Jacques Auberton-Hervé s’impose déjà comme une référence grâce à ses recherches, qui conduisent à de grandes innovations dans les domaines spatial et militaire et lui permettent d’être convié à de nombreuses conférences scientifiques.